Bukit Lawang : une rencontre INOUBLIABLE.

Bukit Lawang en Indonesie …. n’était pas prévu au programme! Durant nos préparatifs nous avions éventuellement prévu de nous rendre sur l’île de Borneo mais le séjour était assez cher …. (511$ par personne pour 3j🙁)
L’idée de partir à la rencontre des orangs-outans a continué de nous suivre malgré tout et après quelques recherches, nous voici embarqués pour Bukit Lawang!

Bukit Lawang est un village du Nord de l’île de Sumatra et c’est le principal point d’accès au Parc National de Gunung Leuser.
Les orangs-outans ça se mérite! Nous passons une nuit à Jakarta pour reprendre dès le lendemain matin un vol pour Medan sur l’île de Sumatra. Samedi 11 février nous sommes à Medan, direction Bukit Lawang en taxi pour plus ou moins 4h de route (ce qui nous coutera 50€). La ville de Medan est toujours très embouteillée et la route en très mauvais état surtout sur la fin du voyage.

Cette fois ci nous avons pris le package « tout organisé ». Il faut dire qu’en pleine jungle on ne se lance pas comme cela en solo! Celui qui nous organise tout cela se prénomme Sopian, nous avons vraiment été satisfait de la prestation et du personnel qui l’accompagne (notamment Jay notre guide): on recommande!

Le prix est de 260€ pour 2 personnes (trek privé) pour une durée de 3 jours. Le package inclu 2nuits en tente, les petits déjeuners, déjeuners, collations, dîners, nos entrées pour le Gunung Leuser National Park (+autorisation de prendre des photos) et le retour en rafting jusqu’à notre guest house.
Sopian s’est aussi occupé de reserver notre chambre pour la 1ère et dernière nuit du séjour à Garden Inn. Le propriétaire parle français et lui et tout le personnel sont très accueillants et sympatiques! La cuisine y est aussi très bonne et pour un prix vraiment raisonnable. Seul bémol, la chambre est un peu chère et sans eau chaude (encore une fois😢!) mais la vue sur la montagne et la rivière depuis la terrasse de notre bungalow est splendide!
Malgré la fatigue de cette journée de transport, nous partons nous ballader en suivant la rivière découvrir pour la première fois de magnifiques paysages de jungle à flanc de montagne et une végétation à couper le souffle!


Notre
première journée
Après un excellent petit déjeuner, on a testé pour vous les Dadar Gulung (crêpes indonesiennes fourrées à la noix de coco) nous sommes prêts pour nos 3jours de trek.

Nous partons vers 9h en direction de la jungle avec notre guide Jay qui ne manque pas de nous donner des tas d’explications sur la nature qui nous entoure.

Il y a énormement d’Hevea, on en récolte un latex qui sert à la fabrication du caoutchouc. Au bout de 25 à 30ans, quand le rendement diminu, ces arbres sont ensuite coupés et servent à fabriquer des meubles ou encore du parquet.

Ça ne fait pas une heure que nous sommes partis et déjà nous rencontrons une première espèce de singe: Le singe Thomas Leaf. Il porte le nom de celui qui l’a découvert, Thomas Leaf bien évidemment …. 

Il ne mesure pas plus de 60cm et son poids n’excède pas 6kg, il n’est pas agressif et sa tête avec cette petite crete coiffée à la punk nous a vraiment fait craquer … Cette espèce, principalement présente à Sumatra, est aujourd’hui classé espèce vulnérable.
Nous rencontrerons plus tard « Lali », notre coup de coeur….
Sincèrement nous n’avions pas imaginer des chemins aussi difficiles… et oui nous sommes bien dans la jungle !

Ce n’est jamais plat. Les chemins sont souvent glissants et vous devez vous aider de lianes assez souvent pour descendre des chemins très raides. 

Il fait très chaud et cette chaleur humide ne facilite pas les choses. Nous n’avons qu’un petit sac a dos chacun mais au bout de 10mn de montée, nous sommes en nage! Mais les surprises qui nous attendent sont tellement belles …il faut bien souffrir un peu!
Et nous découvrons rapidement notre premier Orang-outan 

…. seulement nous ne sommes pas les seuls, de nombreux touristes sont là, nous sommes proches de l’entrée du parc (!!! on se demande comment ils font …) et ils ne se contentent pas d’observer.. Il cherche à être au plus proche de l’animal, sans respect et surtout sans penser qu’il existe un danger et qu’à cause de personnes comme eux, les accidents sont fréquents!
Quelques Orangs-outans présents dans le Parc national viennent d’un centre de réhabilitation (aujourd’hui fermé). Et ce sont ceux que nous avons principalement vu. Habitués dans leur passé à l’homme on peut les approcher plus facilement. On les appelle semi sauvage. En effet, il y a de nombreuses années, il n’y avait pas de loi qui inderdisait aux locaux de détenir des singes et orangs-outans à domicile et de les « domestiquer ». La loi interdisant désormais cette détention, de nombreux orangs-outans ont ainsi été sauvés et ont retrouvés leur liberté. Ils sont aujourd’hui environ 7000 à vivre dans le Parc National. L’orang-outan à 96% d’ADN commun avec l’homme! Et nous avons pu observer cela durant ces quelques jours: leur manière de se tenir, de se nourir, de protéger et d’elever leur progéniture qu’ils gardent auprès d’eux pendant 8ans… tout cela est impressionant!
Nous avons des tonnes d’informations à partager avec vous mais cela nous prendrait des lignes et des lignes et aussi des heures entières…. Tout ce que nous avons pu voir ou ressentir sont des sentiments vraiment difficiles à retranscrire ici…. C’est pour nous une expérience touchante et inoubliable de notre long voyage.
Après plusieurs heures de marche, on se retrouve enfin seuls avec notre guide à approcher et observer silencieusement d’autres orangs-outans.

Le soir approche et il est temps pour nous de rejoindre notre campement pour y passer la nuit avec les membres d’un autre groupe. La dernière descente pour rejoindre la rivière et notre campement était vraiment raide! Heureusement, nous faisons regulierement des pauses mais la dernière ligne droite est éprouvante. On se réconforte en pensant pouvoir se baigner sous des chutes d’eau à notre arrivée. Vu nos efforts de la journée et la chaleur écrasante, ces chutes sont les bienvenues! On y arrive enfin, nous rejoignons un autre couple de français et 2 amis allemands. Très motivés à se jeter à l’eau on n’arrivera seulement à se rafraichir, l’eau est vraiment très froide.
En attendant la préparation du repas, on découvre « notre chambre », le matelas au sol est si fin qu’on croirait dormir a même la terre aie …


La nuit va être dure!
On s’installe sur un tapis au sol, nous sommes entourés par des dizaines de singes.

Macaques, très répandus et des Thomas Leaf, enfin une en particulier que nous affectionnons beaucoup: Lali !

Elle a sa place au campement, elle est près de nous, mange volontier ce qu’on lui donne. On lui donne même des morceaux de banane directement dans sa bouche… Une vraie coquine qui tenterait bien de voler un petit biscuit sans l’aide de personne si jamais on pouvait fermer les yeux quelques secondes! Elle restera avec nous jusqu’au lendemain matin, on a craqué pour elle, vraiment !

Nous verrons aussi un varan (gros lézard) vivant dans la rivière proche du camp.

La soirée s’est terminée vers 23h après divers jeux qui nous ont bien fait rire (magie, carte, jeux d’observation….) il faut dire qu’après avoir vu un gros rat traverser notre tente nous étions plutôt content que la soirée s’éternise 😉!
Et devinez quoi !? On a pas beaucoup dormi 😂. Les bruits de la jungle sont incessants, c’est indescriptible. Par contre je pense que vous pouvez très bien vous imaginez dormir sur de la terre battue ! aie !! Nous n’étions pas la pour le confort (fort heureusement) mais pour la magie de l’expérience, et elle était bien au rendez-vous!

Notre deuxième journée
Petit déjeuner à notre camp et c’est reparti pour une nouvelle journée dans la jungle! Notre guide est très joueur 😊, il demande à Agnès de choisir une de ses mains qu’il lui presente fermées en lui disant que c’est un tour de magie!! En même temps qu’elle désigne une main, elle sent l’arnaque  …mais se retrouve l’espace de quelques secondes avec un gros mille pattes indonésien sur la main!

Après les cris d’Agnès, tout le monde a bien ri …. (sauf Agnès)
Il fait plus chaud que la veille, des goutes de sueur nous tombent de partout. En 2 jours on a du boire 5litres d’eau par personne! Et les chemins sont encore plus durs que la veille, à moins que ce soit la chaleur qui nous donne cette impression ….
On aura eu la chance de rencontrer deux nouveaux orangs-outans sur notre chemin mais aussi un gibbon.

Ce dernier ne s’approche pas de l’homme, il restera a distance à sauter d’arbres en arbres. Pour finir les deux derniers orangs-outans que nous verrons  (une mère de 40 ans environ et sa fille de 7 ans), nous offrirons un spectacle d’une grande tendresse …….

Sur la durée de notre trek, nous avons pu observer une quinzaine d’orangs-outans. Nous n’avions pas espérer pouvoir en voir autant! Il y a aussi des tigres, des éléphants et des rhinocéros mais nous n’avons pas eu la chance d’en apercevoir. Il faut partir pour un trek d’au moins 6jours voir 10 et s’enfoncer dans la jungle pour espérer en voir.
Trek suite et fin.
Pour finir, nous n’avons guère fait plus de marche. Il est temps pour nous de rejoindre le village et en rafting ! Si nous avions hésité la veille à nous baigner dans la rivière, cette fois nous n’avons plus le choix! Nous avons un guide devant et un à l’arrière pour diriger les bouées. 30-45mn de descente en fonction du courant, c’était genial!

Le soir, on retrouve enfin un vrai lit, ca fait du bien!

Dernier jour a Bukit Lawang
On profite de cette dernière journée à Bukit Lawang pour visiter les « Bat Cave » (grotte de chauves souris). L’entrée est de 25000rp par personne et le guide est inclu dans le prix des billets. 

Nous voici en route dans ces grottes accompagnés par notre guide (on peut faire la visite seul si on le souhaite). Il pleut par averse aujourd’hui et nous devons escalader des roches très glissantes et assez dangereuses tout au long du trajet. 

Nous n’en sommes pas à nos premières excursions alors on commence à avoir l’habitude de ces chemins limites impraticables.
Après avoir visité de nombreuses grottes au Laos, celle-ci ne nous impressionne pas. On y vient vraiment pour les chauves souris. Elle sont nombreuses, toutes suspendues par une patte ou 2 au plafond. L’odeur est assez forte.. Plus on avance dans la grotte et plus on y découvre d’araignées, de grenouilles, mille pattes, oiseaux …. C’est assez étouffant, nous sommes contents de retrouver la lumière du jour!

On est rentré d’autant plus vite car Guillaume a été attaqué par une petite dizaine d’abeilles, logiquement inoffensives. Heureusement il n’a eu que quelques piqûres, nous avons bien couru!

Nos ressentis et nos conseils:
Cette expérience restera gravée dans nos memoires pour très très longtemps, des moments magiques, emerveillés par la nature et les animaux qu’elle renferme …. nous n’oublierons jamais ces orangs-outans, quel bonheur de les voir en liberté 🙂 🙂 🙂

Si vous êtes des amoureux de la nature et des animaux, n’hésitez pas une seconde à vivre cette aventure et contactez :

sophian966@gmail.com et demandé comme guide jay !!! Un mec vraiment bien qui aime les animaux et fait tout pour les protéger.

La guest house Garden Inn est une bonne adresse pour ceux qui ne craignent pas l’eau froide😉
Enfin, pour la gentilesse, l’acceuil, la bonne humeur et le sourire des Indonésiens, venez, sans hésiter découvrir ce pays!

5 réflexions sur “Bukit Lawang : une rencontre INOUBLIABLE.

  1. Pingback: Bukit Lawang : une rencontre INOUBLIABLE.Bukit Lawang Travel Guide Adventure Jungle Trekking

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s